USA J5 : Death Valley

USA J5 : Death Valley

by Denis Calvayrac

Ce matin, nous partons pour Zabriskie Point : un point de vue impressionnant sur la vallée et les collines érodées qui ressemblent à des drapés dorés.

Puis nous partons vers Golden Canyon pour une balade à pied. A l’entrée du Canyon, on croise un couple de français qui nous dit qu’il fait déjà trop chaud et qu’ils ont fait demi-tour au bout de 1km car il n’y a rien à voir (que des cailloux ) ! Évidemment qu’il n’y a que des cailloux, on est en plein désert !

Mais nous ne renonçons pas et nous allons au bout (3,8km) jusqu’à Red Cathedral : une arène au milieu de hautes falaises rouges. C’est vrai qu’il fait très chaud. Et Mattéo est terrorisé à l’idée de voir un serpent. Évidemment, il en voit un !!

Retour à l’hôtel. Il fait 32°C.

On trouve des tomates (enfin !) et on se fait une salade maison.

L’après-midi, nous partons pour Badwater, le clou du spectacle! En chemin, on s’arrête à Devil’s Golf. Il s’agit d’une immense étendue, reste du principal lac de Death Valley évaporé il y a plus de 2000 ans, recouverte de concrétions de sel.

Puis, on arrive à Badwater, situé 86m sous le niveau de la mer. C’est le point le plus bas des Etats-Unis. Il y a 4000 ans, un lac de 9 mètres de profondeur s’étendait sur ce bassin. En s’évaporant, il a laissé un couche épaisse de sel. Cela crée une immense étendue blanche. Quand on creuse un peu, on voit que c’est plein d’eau en dessous. Il y a beaucoup de vent quand on s’avance au milieu du bassin. Avec la chaleur, nous sommes vite desséchés…

Nous avons le record de chaleur des vacances : 102 degrés Fahrenheit, soit environ 39 degrés Celsius.

IMG_1162

Au retour, nous prenons la route d’Artist’s Drive qui tourne et s’enfonce dans des ravins et des formations rocheuses très colorées. Le site principal est Artist’s Palette où des minéraux verts, jaunes, roses, bleus sont déposés sur les roches. Avec les lumières de fin de journée, c’est magnifique.

Demain, direction Zion !

You may also like

Leave a Comment